Entretien D’Embauche, Commente le Réussir en VisioConférence ?

Si vous cherchez un emploi ou si vous prévoyez d’en chercher un bientôt, vous savez que la compétition est rude. L’entretien d’embauche est un passage clef. Pourtant certains candidats ne sont pas forcément bien préparés pour cette étape. Voici quelques conseils pour être prêt le jour J.

Le choix de la tenue est, certes, important, car il a un impact sur l’image que vous renvoyez, mais ce n’est pas la seule chose qu’il faut préparer avant l’entretien. Par ailleurs, les choses ont changé suite au Covid-19, et les entretiens se font à distance. Voici donc trois nouveaux aspects sur lesquels il sera important de vous concentrer lors de votre prochain entretien d’embauche.

1. Mettez au point votre environnement. Si la visioconférence a gagné en popularité ces dernières années, le recours à cet outil pour les entretiens d’embauche a grimpé afin de respecter les mesures de distanciation sociale. Ainsi, pas question de se laisser impressionner par le processus et de rencontrer des difficultés techniques. Pour ce faire, il vous faudra donc maîtriser les plateformes utilisées et même vous entraîner au préalable, afin de paraître confiant auprès du recruteur.

Désormais, au lieu d’avoir à se présenter dans un bâtiment inconnu où vous auriez été accueilli dans une salle de conférence ou un bureau, c’est à vous de préparer le terrain pour l’entretien. Puisque vous allez accueillir la moitié de l’entretien chez vous, il faut tenir compte de l’éclairage, du réseau, de la qualité audio, du bruit ambiant, des images de fond et des angles vidéo, entre autres. Tous les éléments comptent et feront partie de votre évaluation, car il y a de grandes chances pour que la visioconférence soit votre nouvel outil de travail si vous êtes embauché. Par ailleurs, un entretien est toujours stressant et certains facteurs ne peuvent pas être contrôlés, ainsi vous avez tout intérêt à maîtriser au moins votre environnement, au moins pour vous rassurer.

2. Préparez-vous à des questions d’actualité sur la pandémie. Si cela peut sembler difficile au premier abord, en réalité la crise sanitaire encourage les recruteurs à être plus indulgents à l’égard d’éventuelles lacunes sur le CV et des licenciements de masse provoqués par le coronavirus ces derniers mois. Toutefois, la question suivante est fréquemment posée lors du recrutement afin d’évaluer le leadership des candidats et leur capacité d’adaptation : « Comment avez-vous géré votre vie professionnelle pendant le Covid-19 ? » 

Pour vous préparer, réfléchissez aux principales difficultés rencontrées par votre interlocuteur pendant le confinement et aux compétences qui auraient été les plus utiles à ce moment-là. Répondez par exemple : « L’une des priorités de notre équipe a été de s’assurer que nos clients restent informés pendant notre transition vers un environnement de travail virtuel. J’ai donc établi un partenariat avec notre équipe informatique pour mettre en place une nouvelle adresse électronique surveillée en dehors des heures de bureau, afin de répondre aux demandes des clients. Ceci a permis d’éliminer les perturbations concernant les temps de réponse ».

Si vous avez été mis à pied, décrivez les nouvelles compétences que vous avez pu acquérir, les cours en ligne pertinents que vous avez suivis, les activités de bénévolat auxquelles vous avez participé dans votre communauté, ou la manière dont vous avez aidé trois enfants faire leurs devoirs à la maison. Il n’y a certes pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais il y a assurément des moyens d’être stratégique dans votre réponse pour démontrer vos atouts.

3. Mobilisez votre réseau. S’informer au sujet de la culture d’entreprise est certes devenu plus difficile. Le puzzle du recrutement se finalise en général lors de l’entretien d’embauche, car l’équipe peut évaluer vos compétences, tandis que vous pouvez observer le lieu de travail et apprécier l’ambiance générale sur place. Aujourd’hui, une grande partie de ces informations est perdue en route.

Cependant, la culture d’entreprise reste un élément décisif de votre épanouissement futur et de votre réussite professionnelle, il est donc utile d’explorer d’autres stratégies pour comprendre ce que votre nouvel employeur attendra de vous si le recrutement se concrétise. Demandez à parler aux personnes avec lesquelles vous travaillerez, grâce à des outils en ligne comme Glassdoor, LinkedIn et même Twitter. Exploitez votre réseau pour obtenir un retour d’information honnête sur l’entreprise et soyez créatif dans vos questions : « Pouvez-vous donner un exemple d’un récent conflit d’équipe et comment il a été géré ? Quels sont les principaux traits de caractère des membres de l’équipe qui ont le mieux réussi ? » Ce genre de questions prouve votre souhait de trouver votre place.

Et pour vous rassurer, voici trois aspects importants d’un recrutement réussi qui n’ont pas changé.

Renseignez-vous sur l’entreprise. C’est à vous de communiquer les valeurs, les compétences et les capacités que vous pourrez apporter à l’équipe afin de résoudre les problèmes du service et de réussir. Pour cela, il est essentiel de faire des recherches sur l’entreprise, le marché, les acteurs clés et la concurrence, puis de préparer des phrases clefs que vous souhaitez prononcer pendant l’entretien afin de montrer que vous êtes le meilleur candidat.

Entraînez-vous à voix haute. Pour de nombreux demandeurs d’emploi, la seule occasion de répondre aux questions classiques d’un entretien est le jour J. Or, ce n’est à ce moment-là que vous voulez découvrir vos erreurs, et bien souvent, les réponses préparées dans notre tête ne sont pas aussi efficaces en réalité. Ainsi, faites-vous une énorme faveur et entraînez-vous, si possible avec un ami ou au moins un miroir, vous serez content de l’avoir fait.

Négociez. Bien qu’elle ne fasse pas partie de l’entretien en soi, la négociation est la dernière étape  du recrutement avant d’accepter le poste, et peut-être la seule et unique occasion d’exercer un moyen de pression face au recruteur. Ne la gaspillez pas ! De nos jours, on se sent en général chanceux de recevoir une offre, mais n’oubliez pas que vous fournissez un service précieux qui contribue aux résultats de l’entreprise, et qu’il vaut la peine de vous assurer que vous serez payé conformément à ce qui se fait sur le marché. En dehors du salaire de base, d’autres éléments peuvent également être négociés, comme du matériel pour travailler plus efficacement depuis votre domicile, des jours de vacances supplémentaires ou même une date de début plus tardive. Toutefois, soyez conscient du fait que si une entreprise vient de subir une vague de licenciements et que la concurrence pour votre poste est forte, vous n’obtiendrez peut-être pas tout ce que vous voulez. 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Dawn Graham

Laisser votre commentaire

Trouvez le job qu’il vous faut sur le site d’emploi Emploidirect.ma. Parcourez des milliers d’offres, publiez votre CV et boostez votre carrière grâce à nos conseils !

CONTACT

Emploidirect.ma (By CTS GROUP), 147 Boulevard SMIHA.20 000 CASABLANCA MAROC

+212-648-38-39-20

Contact@emploidirect.ma

Ouvrir le Chat
Bonjour, Comment puis-je vous aider?